La Tortue Sur Un Fil

The diary of The french Turtle on a Thread

I begun writing my blog with a lot of complaining and expressing how my life was crap and how miserable I was. I felt whingey and I didn't know what was my thread. I'm so glad I did though! It allowed me to get it out of my system and to be honest with how I feel felt. I can see how important it is to have a space where I can spurt it out and stay honest with myself instead of burying my feelings and bottling up my emotions.

But as I am going with and into the fear, the worry, my personal break-up with my partner of 10 years and what is at the core of blockages that prevents me from bringing to others my best self, I begin to pull out my thread that has been there all along in front of me.

The most urgent stuff I need to deal with right now is my relationship with finance. I am so not literate about it! I have no asset, no savings, no mortgage, ... I have no clue about it and just hearing about financial lingo can throw me into brain freeze and fear. Whenever I have to deal with money, it feels like a drag. Of course sometimes I can imagine how much I could earn to make things better but it feels like a far away goal. And with no money I feel like in it's the snake that bites its own tail.

Thanks to my reading of Fabien and Patricia Chabreuil I understand little by little what my inner motivations are – what is driving me to do what I do and what are my challenges ahead. Reading Béatrice Chestnut clarifies even more the subtleties of the enneagram thanks to the subtypes in which she goes at great length. So I get to have a better idea on the practical application of the work I need to do in terms of (lack of) autonomy and co-dependency...

On my way!

I need to be more specific about the challenges I face to really know which actions i need to undertake.

Yes. I love caring for others and I'm good at massages and understand what others feels but if i don't look into what i can only call my financial blockage, i won't evolve at all, no matter the skills I have or the potential or how great I am as a human being.

The truth is I am afraid of earning money. Just thinking about it makes my heart races faster, my stomach tighten and my head goes into freeze mode.
I judge myself for being inadequate and incapable. I'm not young anymore so the shame is even more so and I feel unable to take care of myself. Which impact my decision of (not) going abroad or studying or getting help to evolve. it is an ever spiralling pattern and I'm getting nowhere.

Actually, it has impacted relationship with my partner in such a deep way that we've decided to part away.

Ce confinement, ce qui se passe avec mon compagnon de 10 ans, mes lectures et visionnages youtube me font fichtrement réfléchir.

J'ai notamment vu une vidéo de Tim Ferriss -Life Is Short: How to Add a Sense of Urgency dans laquelle il paraphrase Tara Brach (prof de méditation) qui pose la question :

Qu'est-ce que tu ne veux pas ressentir ?

Auquel il ajoute une autre question :

Comment est-ce que tu établis un lien avec d'autres émotions que tu ne veux pas ressentir ?

Je ressens tellement de regrets, de tristesse et d'ennui quand à là où en est ma vie en cemoment. Je vis en France alors que je me suis toujours dit que ce n'est pas là ma vie. J'ai vécu pendant 8 ans à l'étranger et je suis revenue et restée pour des raisons de co-dépendance. Je vois ma vie s'écouler et bon sang, la vie est courte ! Il est important pour moi d'arrêter avec les regrets et les lamentations sur les choses que je n'ai pas fait mais aussi avec cette co-dépendance et ce manque d'autonomie. Ça rend ma vie misérable, mais aussi la relation que je peux avoir avoir mes proches et ceux que j'aime.

Tim Ferriss a fait face à la dépression dans sa propre vie et il a utilisé des repères artistiques (films, musique...) pour catalyser les émotions et lui faire comprendre et expérimenter leurs côté éphémères : les voilà qui arrivent, les voilà qui partent, comme des vagues.

Pourrais-je utiliser quelque chose de similaire pour résoudre mon problème de manque d'autonomie et mon comportement de codépendance ?

J'ai besoin d'expérimenter le plus possible des actions où je développe une attitude DIY (Do It Yourself) où je fais les choses par moi-même et développe la maîtrise d'un sujet qui me fait peur où je me juge comme étant incapable de maîtriser.

Je vais utiliser la méthode des 20 heures de pratique de Josh Kaufman pour développer ma confiance et estime de moi-même et mon autonomie.

À chaque fois, quand je commence quelque chose, j'ai une grosse perte d'énergie après. Comme si ce que je voulais faire n'avait plus de sens. Comme si c'était médiocre et je perds mon élan, mon désir, mon envie TRÈS rapidement. Je perds mon étincelle, mon fuel. J'ai la tête cotonneuse, plus d'énergie, plus de direction... Pourquoi ? D'où ça vient, ce truc bizarre ?

Ça fait trop longtemps que ça dure. Ça m'empêche d'avancer et de construire mon rêve ! Je pars sur quelque chose qui semble me donner envie et ensuite, je n'en fait rien où je pars sur autre chose.

Les choses que je continue qui reviennent en boucle depuis toutes ces années :

  • Les interviews avec des acteurs-actrices qui parlent de leur art et de leur rapport à eux-mêmes (James Lipton fut l'un des meilleurs interviewers qui soit pour révéler ce qui les touchaient le plus).
  • La permaculture que j'ai découvert en Australie entre 1999 et 2004 mais que je n'ai pas (du tout) approfondi, un peu comme un rêve (“Un jour quand j'aurais un terrain,...)
  • La cuisine végétarienne
  • Une maison écologique
  • Les voyages dans les pays anglo-saxons
  • Les langues : la langue des signes, le japonais et continuer à apprécier l'anglais parce que j'adore cette langue et j'aimerais partager cela avec les autres.
  • Prendre soin de ma santé et bouger plus en utilisant les ressources que Katy Bowman a créé, ainsi que Erwan Le Corre.

Mais je n'en fais rien. Quelques personnes savent que ça m'intéressent mais comme je ne l'intègre pas en moi, ça n'a aucun effet. Et pourtant, j'y reviens encore et encore...

Comment développer mon autonomie, apprendre des rencontres et des évènements de ma vie et faire émerger mon identité ? Voilà ce sur quoi j'ai besoin de me pencher en ce moment.

L'âge m'a donné des expériences de vie mais je crois que cela ne m'a pas garantit une maturité et une compréhension profonde de moi-même. Je crois que le plus souvent, j'ai gâché pas mal d'années en faisant des choix par défaut, par peur, par manque d'audace, par orgueil...

Mes décisions, mes dénis, mes valeurs, la manière dont je fonctionne ainsi que mes forces et mes faiblesses se sont nourris de mon environnement – familial et culturel – et des évènements marquants que j'ai vécu. Ce sont autant de jalons qui ont créé mon contexte. Mais aujourd'hui, je vois encore et encore les portes que je n'ai pas poussé, les routes que je n'ai pas prises, les personnes que je n'ai pas rencontrées... ET ÇA FAIT UN MAL DE CHIEN !

En presque un demi-siècle, j'ai vécu, comme tout à chacun, des choses qui m'ont marquées. J'ai fait des rencontres, j'ai voyagé, j'ai appris une autre langue, développé des compétences... Mais j'ai aussi enfoui mes rêves, évité d'exprimer mes opinions ou de prendre des responsabilités.

Je déteste être enfermée sans possibilité d'aller rencontrer d'autres personnes mais la nuit dernière, je me suis dit que peut-être, je pouvais tirer bénéfice de cela, plutôt que de me sentir victime des évènements.

Je ne sais pas encore à quoi ça va ressembler... Mais cette première question au début de cet article, j'ai besoin de l'explorer.

In french and/or in english? I still don't know. Expressing my own emotions may take different paths and languages. I guess if I knew more than 2 I would use all of them, just because you can't express the same thing. I know I do feel freer in my speech when I speak or write english and I feel more straightforward and authentic...

The purpose of this blog is to explore my self discovery of how to be more self-sufficient. Welcoming my own emotions and needs is not an easy ask for me. I have been wasting my time listening others opinions and others needs more than my own which i judge as less of importance. I've created an id of “kind”, helping, loving and listening. Always there for the other except...

I don't really know who I am anymore, what i want what i feel. I'm expecting from others that they tell me what to do, how to do it and how I must feel (no I haven't copied Fleabag i swear) My education made me to believe that I wasn't able to do it my myself. Parents telling me how to live my life how to behave who talked for me as if i didn't have a voice... This journal is a way for me to find it and to know what is my thread and my direction.

Welcome!